Hôpitaux Universitaires Grand Ouest

Actualité

COVID 19 - une mobilisation exceptionnelle des établissements d'HUGO face à l'épidémie

Depuis le début de l’épidémie, le système de santé du Grand Ouest fait face au double enjeu de garantir la pérennité d’accès aux soins pour les personnes atteintes de formes sévères de COVID-19 et la continuité des soins pour les autres patients. La mise en œuvre de mesures de gestion exceptionnelles s’accompagne de l’investissement des établissements du GO dans les initiatives et les activités de recherche face à l’épidémie. Dans ce contexte de crise sanitaire, la solidarité des établissements de santé du GO est essentielle devant une situation inédite.

Des mesures pour limiter la propagation du virus

Suite aux consignes spécifiques données aux hôpitaux visant à limiter la diffusion du virus et à préparer les établissements à une augmentation importante du nombre de cas, les hôpitaux du Grand Ouest ont mis en œuvre leur plan Blanc pour assurer l'hospitalisation des patients, atteints par le virus, dans les meilleures conditions. 
La déprogrammation des consultations et interventions chirurgicales non urgentes, l’augmentation des capacités des services de réanimation et la focalisation des activités de recherche sur le Covid-19 sont parmi les mesures prioritairement adoptées par les établissements du GO.

Une proactivité au service d’une entraide nationale

Avec un nombre moins important de patients à ce jour par rapport à d’autres régions sur le territoire national, l’interrégion du GO se mobilise pour accueillir des patients d’autres régions et contribue ainsi à désengorger des services désormais saturés. Ainsi le jeudi 26 mars, le CHU de Nantes, le CHU d’ Angers, le CH du Mans et le CHD Vendée ont accueilli des patients transportés en TGV médicalisé depuis la gare de Strasbourg. Des patients franciliens sont également accueillis au CHU de Tours. Dernièrement, une évacuation sanitaire aéroportée a été organisée par les armées pour transférer des patients hospitalisés de Mulhouse vers les hôpitaux de Brest et de Quimper. Récemment, 36 patients atteints du COVID-19 ont été transférés en train depuis des établissements d’Ile-de-France vers la Bretagne, dans les hôpitaux de Rennes, Saint-Brieuc et Brest.

 

Retour aux actualités