Hôpitaux Universitaires Grand Ouest

Accueil

Deux questions à...

CmrXhhQWcAIUeiT.jpg large
Richard Harte et Evismar Andrade, étudiants en thèse à l’Université de Galway en Irlande
  • Pouvez-vous expliquer brièvement l’approche centrée utilisateurs que vous appliquez dans Digi-NewB?

Digi-NewB est un système qui doit être défini précisément pour bien prendre en compte les besoins, les exigences et les préférences d’un grand nombre d’utilisateurs dans les hôpitaux. Les utilisateurs principaux sont les infirmier-ères et les médecins dans les unités de néonatalogie, mais ces utilisateurs ont différents niveaux d’exigence concernant les informations qu’ils recoivent du système, et ont également différents niveaux d’expérience.

L’objectif d’une approche centrée utilisateur est d’influencer la conception du système Digi-NewB pour qu’il prenne en compte les différents besoins et exigences, et offre une expérience d’utilisation complètement satisfaisante pour l’ensemble des usagers.

Dans les phases préliminaires de développement nous réalisons des activités comme l’ethnographie, qui nous permet d’intégrer et d’observer les environnements de travail des usagers, de réaliser des entretiens structurés dans lesquels nous demandons aux utilisateurs finaux de partager leurs idées et opinions sur le système, et de développer des cas précis d’utilisation du système à l’aide de scénarios imagés, de profils utilisateurs, de descriptions de tâches spécifiques et de premières idées d’interface. Nous rassemblons ainsi des informations précieuses qui nous permettent de créer un base sur laquelle seront créés les premiers prototypes fonctionnels du système.

  • Quelle est votre expérience jusqu’à maintenant de l’approche dans Digi-NewB et comment vos activités vont-elles contribuer au produit final?

Nous sommes actuellement en phase de création du premier cas d’utilisation du système. Cela permet à l’ensemble des partenaires de bien comprendre le fonctionnement du système et d’anticiper sa conception et son utilisation, en particulier dans la comprehension des attentes des utilisateurs des fonctionnalités du système et de ses interfaces.

Une étape majeure dans notre travail sera la définition des cas d’utilisation, basés sur notre étude ethnographique de 10 jours réalisées dans les hôpitaux de Rennes et Angers. Cette étude inclut l’observation et les résultats des entretiens avec plusieurs infirmières et médecins (pédiatres, néonatalogistes, infirmières puéricultrices, infirmières en formation, etc.). L’étude montre les interactions du personnel avec les systèmes actuellement en place dans les unités, l’importance des alarmes dans le maintien d’une qualité des soins, et comment le personnel soignant et médical évalue actuellement le risque d’infection et la maturation. Ces cas d’utilisation du système seront notre première grande contribution au projet, et apportera les bases nécessaires aux futures décisions dans la conception du système final.