Hôpitaux Universitaires Grand Ouest

Accueil

Digi-quoi ? Deux questions aux Pr. Pladys et Pr. Carrault

Pr. Patrick Pladys est le coordinateur scientifique du projet, pédiatre et Chef du pôle Femme Enfant au CHU de Rennes.
Pr. Guy Carrault est co-directeur du laboratoire du Traitement du Signal et de l'Image (LTSI) à l'Université de Rennes 1.

Pouvez-vous nous expliquer brièvement ce qu'est Digi-NewB?

Pr. Pladys: Digi-NewB est un projet financé par le programme de Recherche et d'Innovation de l'Union européenne Horizon2020. Il a officiellement démarré le 1er Mars 2016.

Le projet est basé sur le fait que chaque année en Europe, 300 000 enfants naissent prématurément. Les prématurés sont exposés à un risque plus important que d'autres groupes d'être atteints d'infections nosocomiales (15-25%). Les équipes médicales manquent également d'informations sur la façon dont le bébé évolue en dehors du ventre de sa mère (maturation).

Le principal objectif de notre projet est d'améliorer les soins aux nouveaux-nés, c'est à dire réduire les taux de mortalité et morbidité en aidant les équipes médicales à prendre les bonnes décisions au bon moment. Pour cela, le projet développera un système innovant de monitoring appelé 'Système d'aide à la décision' qui se basera sur une quantité importante de données.

Pr. Carrault: En effet, le système de surveillance ou monitoring va acquérir différentes variables physiologiques (respiration, rythme cardiaque, etc.) par la seule observation de l'enfant (c'est ce qu'on entend par 'non-invasif'). Nous analyserons également les sons (pleurs, bruits émis par le bébé) et les vidéos (caractérisation du mouvement, sommeil). Toutes ces variables et ces paramètres seront ainsi rassemblés pour nous aider à construire des indices composites. Ces indices apparaîtront sur une interface simplifiée pour les médecins, infirmiers/infirmières, internes. Des alertes seront données et nous espérons une prise de décision plus rapide que ce qui est fait actuellement.

Qui sont vos partenaires et comment allez-vous concrètement mettre en oeuvre le projet?

Pr. Pladys: Digi-NewB s'est construit grâce à une coopération réussie entre le GCS HUGO, coordinateur du projet, et en particulier par le réseau spécialisé en pédiatrie HUGOPEREN, le CHU de Rennes en tant que "tête de pont" de ce réseau, et l'Université de Rennes 1 / Laboratoire du Traitement du Signal et de l'Image (LTSI) avec qui nous travaillons déjà depuis plusieurs années. Pendant les phases de préparation et de lancement du projet, nous avons bénéficié d'un soutien important d'acteurs tels que l'Université de Bretagne Loire, ID2 Santé, la SATT Ouest Valorisation, etc. Ils nous ont également beaucoup aidé à développer des contacts avec les partenaires étrangers du projet.

Pr. Carrault: Concrètement, l'Université de Technologie de Tampere en Finlande va développer le système d'aide à la décision; INESC TEC notre partenaire portugais nous apportera ses connaissances en analyse du rythme cardiaque foetal, et l'Université de Galway assurera l'approche centrée utilisateurs. Deux PME (Voxygen Health de Lannion, France et Syncrophi, Irlande) développeront le système d'acquisition des données et les interfaces.

Pr. Pladys: Une des activités centrales du projet est l'étude clinique, qui sera centrée sur l'acquisition de données venant des nouveaux-nés. Cette étude sera menée par le CHU de Rennes, en coopération avec cinq CHU du grand ouest: Angers, Nantes, Tours, Poitiers, et Brest. Nous bénéficierons ainsi d'une base de données de plus de 700 nouveaux-nés pour développer notre système final d'ici 2020.