Hôpitaux Universitaires Grand Ouest

Soins

Bloc hybride
La commission soins est actuellement animée par Philippe EL SAIR, Directeur Général du CHU de Brest

PES

Les objectifs principaux de HUGO dans le domaine de la politique interrégionale d’organisation des soins

Le bilan 2006-2014 dans le domaine des soins

 

Les objectifs principaux de HUGO dans le domaine de la politique interrégionale d’organisation des soins sont les suivants
(extrait de la convention constitutive du GCS HUGO)
  • Contribuer à la mise en œuvre du Schéma Inter régional d’Organisation des Soins (SIOS) et piloter sa révision ;
  • Contribuer avec les ARS au développement harmonisé sur l’interrégion des activités innovantes de recours et de haute technicité, dans une double logique de sécurité et de subsidiarité ;
  • Définir des modalités de réponse aux appels d’offres nationaux ;
  • Contribuer à l’organisation de la cancérologie en lien avec les centres régionaux de lutte contre le cancer, les pôles régionaux de cancérologie, le Canceropôle Grand Ouest et les réseaux régionaux
  • Mettre en œuvre des activités médicales et de technologies innovantes ;
  • Organiser l’offre en matière d’imagerie et de biologie en tenant compte de l’impact de la démographie médicale, de l’évolution des pratiques, de l’impact de la réforme de la biologie et de la concentration des plateaux techniques ;
  • Faire des propositions d’organisation des filières de soins ;
  • Analyser les taux de fuite des régions et des interrégions.
haut de page 

Bilan 2006-2014 de la commission Soins
Dans le domaine des soins, on constate sur dix ans une rationalisation des activités soumises au schéma interrégional d’organisation sanitaire (SIOS) avec une diminution du nombre de sites, lorsque les seuils d’activités ou la composition des équipes médicales ne permettaient pas de garantir le maintien de compétences de haut niveau, et que la masse critique de patients n’était pas suffisante pour conduire des actions d’enseignement et de recherche : fermeture de 3 sites d’allogreffes pédiatriques, fermeture d’un site de neurochirurgie, recentrage des activités de neurochirurgie pédiatrique, concentration des prises en charge de grands brûlés sur deux centres.

Ces actions  préparées par des groupes de travail permanents ont également permis d’organiser les parcours de prise en charge des patients au sein de l’interrégion, de développer des bonnes pratiques partagées dans le cadre de réunions interrégionales de concertations pluridisciplinaires (RCP) ou encore de préparer la formation de la relève hospitalo-universitaire dans les disciplines fragilisées sur le plan démographique.

Crédibilisés dans leur démarche par ces mesures courageuses, les CHU ont pu obtenir l’ouverture de nouvelles activités de recours dans le cadre d’une organisation coordonnée des filières de soins :
- création d’une banque de sang placentaire à Poitiers (2008)
- labellisation de deux centres de réanimation pédiatrique spécialisés à Nantes et Tours(2008)
- ouverture d’un centre de diagnostic préimplantatoire à Nantes (2013)
- ouverture d’un centre supplémentaire de greffes de möelle à Tours (2012)
- création d’un centre de greffes multi viscérales prévu à Rennes
haut de page